[2005] Burundi – politique / media: Y a t'il un conflit entre les média et le pouvoir burundais [novembre 2005 – septembre 2006] ?

Share Button

 

 

{jcomments on}Agnews 24/09/2006 Dam NY.  – Selon les analyses des nouvelles hebdomadaires sorties des "cafés rencontres" à Bruxelles" que nous publions depuis près de 2 ans, on constate que le pouvoirCNDD-FDD ,depuis novembre 2005 à septembre 2006, bénéficie d'une médiatisation de ses réalisations à environ 12% contre 88% pour l'opposition et la société civile à dominance UPRONA (Fig. A.1. & A.2.) . En d'autres mots, reprocher à ce gouvernement NKURUNZIZA d'être une entrave à la liberté d'expression, cela semble très difficile à convaincre.

Une autre observation est que 72% des "actions concrètes" au Burundi (période mars 2006 à septembre 2006) sont l'oeuvre du gouvernement NKURUNZIZA contre 18% pour les partis politiques confondues, 9 % pour la société civile et 1 % pour la Diaspora (Fig. B.1. & B.2.).

 

 

 

Le problème entre les média burundais et le pouvoir CNDD-FDD provient de ce paradoxe qui fait que le Gouvernement NKURUNZIZA réalise 72% de l'action sur le terrain et la médiatisation de ses actes est réduite à 12%. Par contre les 27% d'actions faites par les partis politiques (surtout de l'opposition) et la société civile (majoritairement proche de l'UPRONA) bénéficient d'une médiatisation de 88%. Si le pays semble aller mal, voilà une des explications ? Le conflit a pour origine ce constat !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook Comments