Sécurité : Un complot ONUSIEN pour déstabiliser le Burundi ( image : Google MAP 2017 )

Sécurité : Un complot ONUSIEN pour déstabiliser le Burundi

Share Button
Sécurité : Un complot ONUSIEN pour déstabiliser le Burundi ( image : Google MAP 2017 )

Sécurité : Un complot ONUSIEN pour déstabiliser le Burundi ( image : Google MAP 2017 )

Le Réseau de  – la Révolution de Couleur au Burundi en 2015 –  de-nouveau en action aux frontières maritimes du Burundi

A Bujumbura, ce mercredi 8 mars 2017, les autorités burundaises, en charge de la sécurité, prennent très aux sérieux l’information selon laquelle des soldats Rwandais ( le Rwanda, pays ennemi du Burundi, à cause de son implication dans la REVOLUTION DE COULEUR de 2015 au Burundi et du Coup d’Etat raté du mercredi 13 mai 2015  ) auraient été perçus à KALEMIE, port situé en RDC Congo sur le lac TANGANIYKA qui partage la frontière entre la RDC et le Burundi.

M. François NYAMOYA ( fils du fameux tortionnaire Albin NYAMOYA – voir Génocide au Burundi - http://burundi-agnews.org/genocide.htm )

( Tweet du mardi 7 mars 2017 à  11h ) –  M. François NYAMOYA ( fils du fameux tortionnaire Albin NYAMOYA – voir Génocide au Burundi – http://burundi-agnews.org/genocide.htm )

A Kabimba ( KALEMIE en RDC Congo ), dans l’après-midi du dimanche 5 mars 2017, les Babembe, population congolaise de la localité,  ont stoppé   un bateau plein des soldats  RWANDAIS… Les autorités sécuritaires burundaises ont d’excellente relations d’amitiés et de travail avec leurs homologues en RDC Congo. La présence de la MONUSCO à l’Est de la RDC Congo, surtout aux frontières ( terrestres et maritimes ) avec le Burundi, n’est pas une source de confiance, en cette période cruciale où le processus électorale congolais est en marche. Ce bateau de militaires RWANDAIS à KALEMIE le démontre à nouveau.

Guerre Humanitaire -  A Genève, Mardi 7 mars 2017,  Zeid Raad al-Hussein, Haut Commissaire aux droits de l'homme ONU ( un imtime de M. SOROS Cfr. REVOLUTION DE COULEUR AU BURUNDI EN 2015 ... ) explique que le BURUNDI fait parti des pays où les femmes sont les moins bien traités au Monde avec la RUSSIE. Alors que le BURUNDI est parmi le TOP 10 des pays au monde où la femme est la mieux représenté dans les institutions nationales. [ Source : http://www.lacote.ch/articles/regions/geneve/la-geneve-internationale-s-engage-sur-la-parite-645310 ]

Guerre Humanitaire contre le Burundi [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ] – A Genève, Mardi 7 mars 2017, Zeid Raad al-Hussein, Haut Commissaire aux droits de l’homme ONU ( un intime de M. SOROS Cfr. REVOLUTION DE COULEUR AU BURUNDI EN 2015 … ) explique que le BURUNDI fait parti des pays où les femmes sont les moins bien traités au Monde avec la RUSSIE. Alors que le BURUNDI est parmi le TOP 10 des pays au monde où la femme est la mieux représenté dans les institutions nationales. [ Source : http://www.lacote.ch/articles/regions/geneve/la-geneve-internationale-s-engage-sur-la-parite-645310 ]

Curieusement, selon l’officier NKURIKIYE Pierre, porte parole de la Police Nationale du Burundi PNB, à Kirundo, au nord du Burundi, frontière avec le Rwanda, 4 pécheurs burundais ont été enlevés dans le lac RWERU le vendredi 3 mars 2017.


Au Burundi, depuis 2015, les renseignements burundais étaient persuadés qu’une attaque surprise contre le Burundi, en utilisant les cours d’eau au lieu des frontières terrestres, avaient été envisagée  par la coalition du réseau USA/OBAMA – SOROS, FRANCE ( Réseau HOLLANDE ), BELGIQUE (Réseau LOUIS MICHEL ), RWANDA ( DICTATEUR KAGAME ), et du réseau de l’ex-Dictateur HIMA Buyoya Pierre.
La coïncidence fait que le SENEGALAIS M. Adama Dieng, (fonctionnaire onusien de la FRANCAFRIQUE ) conseiller spécial des Nations unies pour la prévention du génocide, un ami intime des autorités RWANDAISES, à 1 jour d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU,  vient à nouveau tirer la sonnette d’alarme sur le Burundi, persuader d’un massacre à grande échelle à venir. Alors que du côté burundais, paradoxalement, ce mardi 7 mars 2017 une réunion des responsables de haut niveau des secteurs de la sécurité, de la défense, de la justice et de l’administration, réunis à Muyinga dans les enceintes de l’église pentecôte au quartier Mukoni, ont conclu que le BURUNDI est un pays en paix à 100%, un pays calme …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 8 mars 2017

Facebook Comments