Pourquoi l’Union Africaine est encore préoccupée par la situation au Burundi ?

Share Button

SECURITE – AFRIQUE – La situation au Burundi préoccupe à l’Union Africaine, selon un tweet de S.E. Moussa Faki Mahamat,  Président de la Commission de l’UA …

A Addis Abebas, Ethiopie, siège de l’Union Africaine UA, ce lundi 3 juin 2017, S.E. Moussa Faki Mahamat,  Président de la Commission de l’UA, a fait un tweet “étrange”, disant qu’il était préoccupé par la situation au Burundi.


Le Burundi dispose à Addis Abeba d’un diplomate chevronné l’ambassadeur Ndabarushimana Dieudonné, et surtout l’ambassadeur Mfasoni Jean, Directeur de Cabinet du nouveau Président de la Commission de l’UA, nommé à son poste en mars dernier.
Depuis Bujumbura, et le Burundi tout entier, l’Etat explique qu’il n’y a plus de CRISE AU BURUNDI. Ce qui est vrai pour les innombrables personnes qui s’y sont rendus depuis fin 2015. Le pays est en total sécurité et, socio-économiquement, le Burundi se porte assez bien, malgré la tentative d’asphyxie des Pays Occidentaux, notamment avec son renforcement de coopérations bilatéraux avec la Chine, la Russie, la Tanzanie, le Kenya,l’Ouganda, la RDC Congo, et l’Angola.
Pourquoi le Président de la Commission de l’Union Africaine se dit encore préoccupé par la situation au Burundi ?
1/ Est il compatissant avec  les Barundi, de l’agression que le Burundi continue à subir de ces agresseurs : Belgique, France, Union Européenne, et le Réseau Soros dont les Démocrates américains. Alors pourquoi ne fait il pas un mot de soutien au Burundi ?
2/ Soutient il la position de Mme  Nkosazana Dlamini Zuma (South Africa ) qui s’était liée corps et âme avec les agresseurs occidentaux aidés par le Rwanda et, avait donné, comme Ponce Pilat avec Jésus,  le Burundi comme chair à canon lors de la Révolution de Couleur de 2015 ? Tout comme  M. Jean Ping ( GABON ) l’avait fait avec Feu Mouammar Kadhafi (Lybie) …

Photo: IKIRHO 2017

Photo: IKIRIHO 2017

En tous les cas, la venue de S.E. SINDIMWO Gaston, Vice Président du Burundi, semblait avoir été crainte [ http://burundi-agnews.org/eac/le-burundi-a-introduit-des-plaintes-contre-le-rwanda-a-leac-et-a-licglr/ ] …  Le Burundi doit expliquer à l’Afrique entière ce qui lui est arrivée pour que les autres pays africains ne subissent les mêmes agressions par les mêmes agresseurs. Actuellement, dans la Région des Grands lacs africains, notamment en RDC Congo, les mêmes modus operandi s’observent déjà.
Concernant le Burundi, les agresseurs du Burundi de 2015 poursuivent contre les Barundi, une Guerre Humanitaire sans précédent, totalement anachronique avec ce qui se passe réellement au Burundi ( Bataille médiatique et Humanitaire entre le Burundi Réel et le Burundi Virtuel ), comme par exemple le dernier rapport d’ONG Française FIDH, l’idée étant de mener les dirigeants burundais à la Cour Pénal Internationale pour qu’ils se taisent à jamais. Aujourd’hui, le Burundi, et la JUSTICE BURUNDAISE ( LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI ),  détient des preuves matérielles de ses agresseurs de 2015, et va commencer à juger ce dossier au niveau interne.

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 5 juillet 2017

Facebook Comments