Burundi : Un Rapport ONU accuse de violer l’embargo en RDC

GLOBALISATION, SECURITE, GEOPOLITIQUE DES GRANDS LACS AFRICAINSDes experts ONUSIENS du Réseau SOROS, de la France et de la Belgique, aidés par le Rwanda, accusent l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Tanzanie, le Burundi de violer l’embargo sur les armes en RDC et de soutenir la déstabilisation du Rwanda à partir de la RDC.

NEW-YORK, Jeudi 31 décembre 2018 – Dans un contexte de guerre géopolitique dans la région des grands lacs africains opposant l’Occident à la Chine, un rapport du Conseil de Sécurité des Nations Unis ( ONU) S/2018/1133 [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2019/01/Bdi_burundi_ONU-Rapport_a_mi-parcoursduGroupedexpertssurlaRepubliquedemocratiqueduCongo-31dec2018_ONU.pdf  ] accuse l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Tanzanie, et le Burundi de soutenir , un mouvement rebelle présent en RDC (CONGO) pour déstabiliser le Rwanda, pays allié de l’Occident. Plus précisément, ce rapport accuse l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Tanzanie, le Burundi de violer l’embargo sur les transferts des armes en RDC.

Qui sont ces experts onusiens en question, accusant le Burundi, l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, et la Tanzanie :

1/ M. Zobel Behalal, Camerounais, membre de l’ association française de développement, le CCFD-Terre Solidaire ( FRANCE ) ;

2/ M. Nelson Ausala, Sud Africain, Institute for Security Studies ( lié à OPEN SOCIETY FOUNDATION de SOROShttps://www.opensocietyfoundations.org/sites/default/files/OSIRG-host-institutions-20170922.pdf )(USA) ;

3/ Mme Virginie Monchy ( FRANCE);

4/ M. Bart Vanthomme ( BELGIQUE );

et 5/ M. David Zounmenou, Béninois, du centre de recherche sud-africain Institute for Security Studies ( lié à OPEN SOCIETY FOUNDATION de SOROShttps://www.opensocietyfoundations.org/sites/default/files/OSIRG-host-institutions-20170922.pdf ) (USA).


Dans ce rapport S/2018/1133 , ces experts provenant du Réseau SOROS (USA), de la France et de la Belgique ont interrogé des rebelles Rwandais ( du Renseignement Rwandais ) en RDC, dont Rachid SENGA, Abu Said , Karim Abdu, Hamu etc. qui leur ont signifié que l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, la Tanzanie, et le Burundi soutenaient un mouvement rebelle proche du Général rwandais Kayumba, ennemi du Rwanda qui agirait au KIVU en RDC.

En 2015, le Burundi a subi une Révolution de Couleur [ http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/ ], organisée par les USA d’OBAMA – le Réseau SOROS, la France ( Hollande), la Belgique ( Michel) et le Rwanda (KAGAME), qui a échoué le mercredi 13 mai 2015 avec le Coup d’Etat militaire raté HIMA ( Cfr. le Dictateur BUYOYA Pierre ).
Depuis ce même groupe d’ennemis du Burundi mène une Guerre Humanitaire [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ] contre le Burundi.
De source proche de l’Etat du Burundi, ce rapport est d’office faussé parce que la rédaction est réalisée par des réseaux ennemis des Barundi. De plus, aucune remarque ne mentionne que le Rwanda prépare une perturbation régionale ( cfr. élections en RDC [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2019/01/CORRESPONDANCEDECLARATIONINDEPENDANCEKATANGA.pdf ] ), dont au Burundi, à partir de la RDC [ http://burundi-agnews.org/globalisation-mondialisation/burundi-le-rwanda-prepare-une-guerre-en-rdc/ ]. Les gens à l’origine de ce rapport ont trahis leurs intentions …

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Jeudi 3 janvier 2018

Facebook Comments