BURUNDI – SECURITE : Des bruits de tamtam du KIVU entendus peut-être à Bujumbura !

{jcomments on}Dam, NY, AGNEWS, 4 septembre 2007. – Les combats à l’arme lourde ont repris ce mardi après-midi près de Sake, dans le Nord-Kivu (est), entre les Forces armées de République démocratique du Congo (FARDC) et des soldats insurgés ralliés au général déchu NKUNDA.La Région des Grands Lacs est au “Rouge” (soit en alerte) depuis que le NORD KIVU s’embrase à nouveau. Le général dissident Laurent NKUNDA est traqué par l’armée congolaise du jeune Président guerrier SEM. KABILA. Ce qui a pour conséquence, que KIGALI  pense de plus en plus à relancer sa traque envers  les FDLR en RDC …  Toutefois, KIGALI  nie tout soutien au général dissident !

La sécurité au Burundi  va certainement être renforcée aux frontières rwandaises et congolaises. Depuis quelques semaines,  de nombreux groupes non – identifiés, peut être d’ ex-gendarmes burundais (ex-FAB)  coalisés avec d’autres forces venues de l’Etranger, mettent le trouble sur le flan ouest du Burundi … Cette traversée du pays, très remarquée depuis quelques jours, imprégné d’un esprit de grand banditisme,en vue de dérouter, interpelle fortement les services de sécurités et la population.  Ce matin,  des combats  troubles entre  “des  militants dit FNL” ont eu lieu près des camps de démobilisation à Bujumbura.  De plus, la présence de plus en plus nombreuses de réfugiés dit  “banyamulenge”  interroge au Burundi …
Le Burundi essaye de sortir de 40 ans de Dictature, basée sur une criminalisation socio-économique aiguë, responsable  de plus de 2 Millions et demi de victimes parmi la population.

Facebook Comments