Burundi / Sécurité : 2 fois l’Union Africaine a donné les Barundi en pâture aux USA et à l’UE

Share Button
Le très populaire président africain du Burundi , S.E Pierre Nkurunziza, a reçu en audience la Présidente de la Commission de l’Union Africaine, Dr Nkosazana Clarice Dlamini-Zuma ( Photo: http://presidence.gov.bi )

Le très populaire président africain du Burundi , S.E Pierre Nkurunziza, a reçu en audience la Présidente de la Commission de l’Union Africaine, Dr Nkosazana Clarice Dlamini-Zuma ( Photo: http://presidence.gov.bi )

“Mme Nkosazana Dlamini-Zuma la vendue …”

A Bujumbura, ce mercredi 1 juillet 2015, les Barundi fêtent leur indépendance qui a 53 ans. AGnews a pu rencontrer certains jeunes étudiants universitaires burundais assez éclairés, notamment grâce à l’internet, sur les enjeux géopolitiques de la Région des Grands Lacs et du monde en général.

AGnews a échangé sur le boycott de l’Union Africaine, de l’Union Européenne et des USA,  sur les élections démocratiques 2015 au Burundi.

Le très populaire président africain du Burundi S.E. Nkurunziza Pierre a reçu en audience Dr Nkosazana Dlamini Zuma, la Présidente de la Commission de l’Union Africaine UA.

Le très populaire président africain du Burundi S.E. Nkurunziza Pierre a reçu en audience
Dr Nkosazana Dlamini Zuma, la Présidente de la Commission de l’Union Africaine UA.

Pour M. Pierre Yves Minani, de l’Université de Burundi, il faut insister sur le fait que l’East African Community EAC a soutenu ce 3ème  processus électoral démocratique au Burundi depuis 2005.  C’est important car c’est l’ensemble le plus proche des Barundi,  dans lequel les Barundi vivent.

M. Séverin Ndava, de l’Université Polytechnique de Gitega, ajoute que c’est normal que l’UE et les USA n’ont pas voulu venir observer ces élections 2015 car ils sont les responsables du Coup d’Etat manqué du  mercredi 13 mai 2015.

M. Minani, concernant la position de l’Union Africaine UA dans  le projet de déstabilisation du Burundi par les USA, la France et la Belgique, trouve que Mme Nkosazana Dlamini-Zuma Présidente de la Commission de l’UA est une femme dangereuse qui n’aime pas l’Afrique. A 2 occasions en moins de 2 mois, elle a donné le Burundi en pâture aux agresseurs américains et européens. La première fois lors du débat sur la Constitutionnalité de la candidature du Président Nkurunziza, alors que la Cour Constitutionnel d’un Etat africain de l’Union Africaine s’était prononcé, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma a remis en cause son jugement. Le jour après, le Burundi vivait la tentative de Coup d’Etat ratée. Ce week-end, alors que le Burundi avait besoin de l’Afrique pour l’épauler concernant ces élections démocratiques, Mme ZUMA a dit, comme  les USA et l’UE ( les agresseurs), que l’UA n’en verrait pas d’observateurs africains au Burundi pour les élections qui ont eu lieu ce lundi 29 juin 2015 [ http://www.peaceau.org/fr/article/l-union-africaine-reitere-l-imperatif-du-dialogue-et-du-consensus-pour-une-sortie-de-crise-durable-au-burundi-et-annonce-qu-elle-n-observera-pas-les-elections-prevues-le-29-juin-2015 ]. C’était la 2ème fois en moins de 2 mois qu’elle trahissait les Barundi, en les offrant ouvertement à l’agression diplomatique des USA et de l’UE.  Si c’est cela l’Union Africaine vraiment tous les africains ont de quoi s’inquiéter.

Pour M. Séverin Ndava, l’écrivain blogger panafricaniste Kemi Seba le dit bien l’Union Africaine UA est paralysée structurelle [ https://www.youtube.com/watch?v=rfGid-pNULA ]. 72% du budget de l’UA est financé en grande partie par l’Union Européenne et les USA. L’Afrique ne finance qu’à hauteur de 28%. Cela explique pourquoi Mme Nkosazana Dlamini-Zuma est une marionnette des USA et de l’UE.

L’entrevue avec ces 2 étudiants s’est poursuivie mais en conclusion il s’est dit que le Burundi devrait profiter de la présence du nouveau président tournant de l’Union Africaine, S.E. Robert Mugabe, Président du ZIMBABWE, pour faire fléchir l’aile PRO OCCIDENTALE de la Commission de l’UA dans ces décisions dangereuses contre  l’Afrique.  On l’a vu avec le lynchage du dernier grand pan-africaniste  Feu KADAFI  si les Africains ne réagissent pas en étant solidaire, on les élimera tous. Le Burundi dispose d’une bonne armée ( force de sécurité ) pour l’Afrique. Le fait de déstabiliser le Burundi  c’est aussi éloigner la mise en place de la future armée africaine qui devait naître elle aussi cette année 2015.

Le Burundi organise en ces mois de juin et de juillet 2015 ses 3èmes élections démocratiques consécutives depuis 2005, année de la fin de la Dictature des Bahima Burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ) qui a fait en 40 de pouvoir plus de 4.5 Millions de victimes, le fameux génocide régicide contre les Barundi : http://www.burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://www.burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; et  http://www.burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 1 juillet 2015

Facebook Comments