Burundi : REVOLUTION COLOREE – L’ULB-VUB titre Pierre Claver MBONIMPA

GLOBALISATION, SECURITE, JUSTICE, REVOLUTION DE COULEUR – 2 acteurs des Révolutions Colorées Tunisienne et Burundaise, récompensés -DOCTORAT HONORIS CAUSA – par une Université belge ( ULB / VUB )

Bujumbura, mardi 24 avril 2018 – Dans un contexte de GLOBALISATION,  l’Université Libre de Bruxelles section francophone ULB et section Flamande VUB vient de décider qu’elle attribuera le jeudi 3 mai 2018 le titre de -DOCTORAT HONORIS CAUSA – à 2 acteurs des dernières REVOLUTIONS DE COULEURS en TUNISIE et au BURUNDI, soit  Mme Sihem BENSEDRINE et M.  MBONIMPA Pierre Claver.

Une Révolution de Couleur est un concept géopolitique moderne de renversement de régime, en utilisant les media, la société civile et les forces de l’ordre ( militaires et policiers ). Cet outil conceptuel est utilisé par des RESPONSABLES de Multinationales pour gagner des ECONOMIES DE PAYS.

Prenons l’EXEMPLE DU BURUNDI [ http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/ ], en 2015, certaines familles d’anciens colons Belges, aujourd’hui patrons de multinationales en Afrique des Grands Lacs, et ayant de multiples nationalités FRANCAISES, AMERICAINES, CANADIENNES, etc., décident, face au PÉRIL ECONOMIQUE CHINOIS dans cette région africaine, de se débarasser du REGIME BURUNDAIS actuel -NKURUNZIZA- dit favorable à la CHINE. Ces familles Belges, d’ ex-colons, organisent une REVOLUTION DE COULEUR AU BURUNDI entre avril 2015 et mai 2015, avec le concours de la FONDATION OPEN SOCIETY du milliardaire américain GEORGES SOROS, qui mettra à la disposition de ces patrons de multinationales belges,surtout son réseau d’acteurs MEDIATIQUES et SOCIETE CIVILE. Les acteurs MILITAIRES ET POLICIERS burundais seront assurés par l’ETAT BELGE, notamment via des politiciens influents BELGES appartenant à ces familles d’anciens colons.

M. Pierre Claver MBONIMPA sera un des acteurs SOCIETE CIVILE (BURUNDI) pour mener cette REVOLUTION DE COULEUR AU BURUNDI, au nom du 3EME MANDAT DU PRESIDENT NKURUNZIZA [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-le-3eme-mandat-du-president-nkurunziza-est-legitime/ ].
En Avril 2015, M. MBONIMPA sera à la tête de violentes manifestations -non autorisées par l’ETAT – organisée par l’APRODH dans un quartier de BUJUMBURA où le RESEAU MEDIA DE SOROS ( media locaux privés et media internationaux ) aura pris possession. De nombreux jeunes burundais,drogués pour la plupart, organiseront la casse et la violence pour les MEDIA. Cela occasionnera des victimes humaines [ http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/ ].
LE MONDE ENTIER PENDANT PLUSIEURS SEMAINES SERA INONDE D’IMAGES ACCABLANT L’ETAT DU BURUNDI ET SES DIRIGEANTS.
Puis viendra LE COUP D’ETAT MILITAIRE AU BURUNDI le mercredi 13 mai 2015 qui échouera… Le Réseau SOROS mettra en route alors son  PLAN B : LA GUERRE HUMANITAIRE [ https://www.youtube.com/watch?v=koYzkEWHtQA ] dont l’APRODH de M. MBONIMPA sera encore un des acteurs CLE [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ].

Que ce soit au Burundi ou en Tunisie, ces RÉVOLUTIONS DE COULEURS, suivies parfois de GUERRES HUMANITAIRES,  ont été illégales au niveau du DROIT INTERNATIONAL car elles étaient organisées par des PUISSANCES EXTÉRIEURES à ces ETATS ( UNE AGRESSION EXTÉRIEURE ), pour des AMBITIONS ECONOMIQUES PRIVES. ELLES ONT FAIT DES VICTIMES HUMAINES DONT  DES MORTS ET DES CENTAINES DE MILLIERS DE REFUGIES . IL S’AGIT NI PLUS NI MOINS QUE DE CRIMES CONTRE L’HUMANITE.

Dans notre monde GLOBAL, est ce ETHIQUE qu’une UNIVERSITÉ RÉCOMPENSE des individus qui ont participé à ce type de projet GÉOPOLITIQUE mené, à l’encontre du DROIT INTERNATIONAL,  pour des intérêts privés contre des ÉTATS INDÉPENDANTS ?

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mardi 24 avril 2018

Facebook Comments