Burundi: Les ambassadeurs africains à Bujumbura fâchés sur la French Media NetWork

Share Button
Le lynchage médiatique de la French Media Network envers le Burundi ce mardi 28 avril 2015 (Google)

Le lynchage médiatique de la French Media Network FMN envers le Burundi ce mardi 28 avril 2015 (Google)

Les africains ont un autre ton sur le Burundi que ce que la France et la Belgique tente de montrer au Monde.  Un véritable lynchage médiatique sur le Burundi qui fera perdre cette année des Milliards d’USD à l’économie burundaise …

A Bujumbura, ce mardi 28 avril 2015, les ambassadeurs africains étaient fâchés sur la désinformation sur le Burundi que fait la  French Media NetWork FMN.  Comme le rappellent, les Forces de sécurité burundaises, lors d’une conférence de presse réalisée ce mardi 28 avril 2015, la sécurité n’a jamais été aussi bonne  au Burundi. Un secrétaire d’Etat Suisse vient de faire le tour du Burundi en tout quiétude et admiratif de la beauté du pays. Mais les rumeurs médiatiques sont entrain de tout ruiner… Avec des conséquences fâcheuses, notamment certains citoyens Burundais, pris de peur,  s’exilent vers le Rwanda.

Le lynchage médiatique de la French Media Network envers le Burundi ce mardi 28 avril 2015 (Google)

Le lynchage médiatique de la French Media Network envers le Burundi ce mardi 28 avril 2015. Il n’y a aucun media africain (Google)

Voici l’image des média qui écrivent sur le Burundi ce mardi 28 avril 2015 sur google. Aucun n’est africain. Tous sont français ou Belge. C’est cela la French Media Network FMN. Il s’agit purement d’un lynchage médiatique envers le Burundi. C’est une guerre contre le Burundi. Si le Burundi était la Russie. Ce ne serait pas possible car la Russie, elle, peut se défendre. C’est une guerre lâche !

L’ambassaseur d’Ouganda a dit : “If people of ‪‎Burundi‬ don’t like Nkurunziza, why don’t vote for someone else come June ?”.
Pour lui, la FMN ( La France et la Belgique ) doivent laisser le peuple burundais lui-même dire ce qu’il veut. Il y a les élections en mai qui arrivent. Si la France et la Belgique, à qui cela dérange apparemment le plus, que l’on se donne rendez-vous après les élections ?
L’ambassadeur d’Afrique du Sud au Burundi : “Nkurunziza running for 2015 elections is 100% constitutional.”. Pour lui, il n’y a pas de problème constitutionnelle au Burundi. La Constitution, en son art.96,  permet sans ambages un mandat à S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire président africain du Burundi.
L’ambassadeur du  ‎Kenya‬ au Burundi : “What I have seen in streets of ‎Bujumbura‬ is nothing but an insurrection.” Lui est très clair. La manifestation de dimanche 26 avril 2015 n’était qu’une insurrection.

Au Congo (RDC),  dans les milieux intellectuelles et dans la rue, on ne comprend pas que ce soient les MUNDELE qui parlent au nom du Peuple Burundais !

Le lynchage médiatique de la French Media Network envers le Burundi ce mardi 28 avril 2015 (Google)

Le lynchage médiatique de la French Media Network envers le Burundi ce mardi 28 avril 2015. Il n’y a aucun media africain (Google)

Le Burundi, via l’Union Africaine,  va essayer d’intenter un procès à l’encontre de la France et de la Belgique pour la guerre médiatique que ces pays mènent contre les Barundi. L’image négative que la French Media Network FMN  donne du Burundi au Monde coûte quelques dizaines de Milliards d’USD à l’économie burundaise qui essaye de se relever de près de 40 ans d’une des dictatures qui aura été parmi les plus féroce du 20 ème siècle.  La Dictature des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya) a fait plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Barundi : Le fameux génocide-régicide du Burundi – http://burundi-agnews.org/genocide.htm

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 28 avril 2015.

Facebook Comments