M. Mwigulu Nchemba, ministre Tanzanien de l’Intérieur ( Photo : ikiriho 2017 )

Burundi : La Tanzanie regrette la manipulation des chiffres par le HCR

Share Button
M. Mwigulu Nchemba, ministre Tanzanien de l’Intérieur ( Photo : ikiriho  2017 )

M. Mwigulu Nchemba, ministre Tanzanien de l’Intérieur ( Photo : ikiriho 2017 )

GUERRE HUMANITAIRE – M. Mwigulu Nchemba, ministre Tanzanien de l’Intérieur, regrette la manipulation des chiffres de réfugiés burundais sur le sol Tanzanien par le Haut Commisariat aux Réfugiés des Nations Unis HCR.

En Tanzanie, ce jeudi 20 mai 2017, M. Mwigulu Nchemba, ministre Tanzanien de l’Intérieur, a regretté le manque d’honneté du Haut Commisariat aux Réfugiés des Nations Unis, concernant les réfugiés burundais présents en Tanzanie.

Voici les propos de M. Mwigulu Nchemba : “Des milliers de réfugiés du Burundi sont rentrés. Mais le HCR ne veut pas que cela se sache. Par exemple, 5000 réfugiés burundais se sont enregistrés pour rentrer volontairement dans leur pays aujourd’hui“.

En 2015, le Burundi a subi une REVOLUTION DE COULEUR, organisée par les USA d’OBAMA ( + le Réseau du milliardaire homme d’affaire et philanthrope à ses heures perdues : SOROS et son OPEN SOCIETY ), la FRANCE d’HOLLANDE, la Belgique des MICHEL, et le RWANDA du DICTATEUR KAGAME, qui a échoué avec le Coup d’Etat militaire raté du mercredi 13 mai 2015. Depuis ces pays, notamment la Belgique et de la France, au travers de l’Union Européenne, mobilisent leurs RESEAUX ONUSIENS pour mener une GUERRE HUMANITAIRE contre le Burundi. Des fonctionnaires européens du HCR de l’ONU participent à cet objectif. Ainsi le chiffre des réfugiés burundais est gonflé à outrance pour permettre à la diplomatie occidentale FRANCO-BELGE de disposer d’un argument pour imposer des sanctions, notamment en Europe, contre le Burundi.

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le samedi 22 juillet 2017

Facebook Comments