Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi - PNB 2018

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi - PNB  2018

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi – PNB 2018

SECURITE, GRANDS LACS AFRICAINS, GUERRE GÉOPOLITIQUE, RÉVOLUTION DE COULEUR – Un réseau OCCIDENTAL  lance sa machine destructrice en RD CONGO.

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi - PNB  2018

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi – PNB 2018

A Makamba, ce jeudi 25 janvier 2018, la Police Nationale du Burundi (PNB) a enregistré, vers 11h45, l’arrivée de plus de 3.481 Réfugiés CONGOLAIS en provenance du Congo (RDC), qui ont de suite été répartis dans 2 provinces Burundaises, soit à RUMONGE et à MAKAMBA.  Au micro d’un correspondant d’AGNEWS sur place,  un habitant burundais de Makamba s’est exprimé en disant : “La souffrance du PEUPLE BANTOU a assez duré !“.
Le flux continue et des bateaux encore pleins pullulent dans les eaux côtières à Rumonge en attente de réception. Dans le site de Mugerama (MAKAMBA), un des réfugiés affichait déjà des signes de choléra …

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi - PNB  2018

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi – PNB 2018

A Bujumbura, les autorités sont fâchées de cette souffrance qu’ un groupe d’aventuriers OCCIDENTAUX, dont les ancêtres ont participé à l’ESCLAVAGE et à la COLONISATION,  fait subir aux POPULATIONS AFRICAINES pour leur ambition raciste, génocidaire, et CAPITALISTE.  En 2015, il y a eu la RÉVOLUTION DE COULEUR AU BURUNDI [ http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/], avec ses conséquences jusqu’aujourd’hui dont, selon les chiffres de ce même réseau d’occidentaux,  tourne autour  de 500.000 victimes [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ].
Si une guerre de démantèlement de la RD Congo est en route, le Burundi et la Région seront les premiers concernés. Il faut agir, surtout que CES MÊMES PRÉDATEURS occidentaux espèrent que le BURUNDI s’embrase et soit en totalement insécurité pour en finir avec ce qu’ils appellent -LE REGIME NKURUNZIZA- !

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi - PNB  2018

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi – PNB 2018

La RD Congo, qui est le poumon de la Région des Grands Lacs Africains, avec la Tanzanie, est en danger.
Depuis son Indépendance, les intérêts coloniaux se sont convertis en quelques multinationales (*), qui sont aujourd’hui ,de nombreuses multinationales ( environ 50 ), éparpillées dans le Monde.  Conséquence, le Budget Annuel Congolais avoisine les 10 Milliards USD alors que la RD Congo pèse près de 1.000 Milliards USD annuelles. Ces dernières années, avec le Régime KABILA, ce portefeuille autrefois aux mains des anciennes familles de Colons Belges et amis ( 990 Milliards USD ) s’est diversifié, en faisant rentrer de force -LA CHINE-.
De plus, il y a dès 2020 les débuts de la ROUTE DE LA SOIE en AFRIQUE ( projet chinois à travers toute l’Afrique). Voilà l’enjeu géopolitique de ce qui se passe en RDC actuellement : La Révolution de Couleur en cours, menée par l’OCCIDENT.

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi - PNB  2018

Burundi : Flux massifs de réfugiés congolais sur le TANGANIYKA Photo : Police Nationale du Burundi – PNB 2018

Au Burundi, puisque l’EMPIRE DE LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAINS est en danger,  de nombreuses voix chuchotent autour de S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président Africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ou http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ], pour que, d’urgence, il puisse convoquer le Conseil des Chefs d’ETAT de l’EMPIRE ( CIRGL )-ANGOLA,RDC,CONGO,ZAMBIE,CENTRAFRIQUE,BURUNDI,TANZANIE,KENYA,OUGANDA,RWANDA,SOUDAN, SUD-SOUDAN – pour  se réunir et décider de comment faire FACE A CE DANGER D’URGENCE amenant le DÉSORDRE dans la REGION.  Quelques pistes de décisions, avec des RÉSOLUTIONS FORTES, comme  :

1/ Interdire de commerce et de VISA D’ENTRÉE en AFRIQUE à tous les acteurs du DÉSORDRE dont les administrateurs occidentaux de ces MULTINATIONALES ( + les pays qui abritent leurs CONSULTANTS ) ci-haut cités.

2/ Envoyer une armée au SERVICE DES AUTORITÉS DE LA RDC CONGO pour l’aider à stabiliser l’ETAT et surtout sécuriser la POPULATION sur son territoire continent.

3/ Régler une fois pour toutes, les PROBLÈMES de voisinages -TROP FRÉQUENTES- avec le RWANDA, dans la REGIONUne autorité du DÉSORDRE n’a rien à faire DANS LA REGION qui a besoin d’HARMONIE.

(*)Frans Buelens, Congo 1875-1960

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org ,  le jeudi 25 janvier 2018

Facebook Comments