A Member of the European Parliament attends a debate on the situation in Ukraine at the European Parliament in Strasbourg, February 26, 2014. REUTERS/Vincent Kessler (FRANCE - Tags: POLITICS)

Burundi : Des députés UE lobbyistes pour la reconduction des Sanctions

Share Button
A Member of the European Parliament attends a debate on the situation in Ukraine at the European Parliament in Strasbourg, February 26, 2014. REUTERS/Vincent Kessler (FRANCE - Tags: POLITICS)

Un Parlement Européen VIDE  REUTERS/Vincent Kessler (FRANCE – Tags: POLITICS)

GEOPOLITIQUE – SECURITE DES GRANDS LACS AFRICAINS – L’implication de certains Parlementaires Européens dans la déstabilisation sécuritaire des Grands Lacs en Afrique se dévoile de plus en plus au grand jour.  Ce groupe de Parlementaires Européens, acculés, et quasi mis à nue, ces 2 derniers mois,  viennent de proposer, pendant que tous les autres Parlementaires Européens sont en vacances,  une motion pour une Résolution – bidon ( car elle ne tient pas compte des derniers déroulements de mai 2017  à Juin 2017  )- à l’Union Européenne, redéclarant la Guerre Economique, la Guerre Humanitaire ( Cour Pénal Internationale), et la Guerre tout court au Burundi, à travers une augmentation de l’argent pour les réfugiés donc le réarmement des milices déstabilisateurs dans la Région des Grands Lacs Africains .

Parlement Européen VIDE Photo : reinformation.tv

Parlement Européen VIDE Photo : reinformation.tv

A Bruxelles, ce jeudi 6 Juillet 2017,en ce début de la période estivale, donc de vacances parlementaires, les Parlementaires Européens,au service de Multinationales occidentales puissantes en Afrique des Grands Lacs,  impliqués dans la tentative de changement de régime ou de Révolution Colorée au Burundi en 2015, dans un PARLEMENT EUROPEEN VIDE, où il n’y avait quasi que -EUX-, viennent de proposer ( point 17 ) de reconduire – à travers une motion pour une RÉSOLUTION [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2017/07/bdi_burundi_parlementunioneuropeenne_JOINTMOTIONFORARESOLUTION_6juin2017.pdf ]- les SANCTIONS de blocage de coopération bilatérale entre l’UNION EUROPEENNE et le Burundi, suspendu en  mars 2016, à cause des élections démocratiques burundaises de 2015 :  “supports the renewed targeted sanctions by the EU, and the EU Council decision to suspend funding for Burundi following the consultations under Article 96;”.   L’idée de cette motion de  Résolution est qu’au retour des autres Parlementaires Européens des vacances, la Résolution soit prête et déjà là pour l’adopter les yeux fermés …


La nervosité de ces Parlementaires Européens lobbyistes ( une de ces parlementaires explique même dans une vidéo que le mandat du Président du Burundi actuel est inconstitutionnel, rejetant de-facto les arrêtés de la Cour Constitutionnelle du Burundi et  de la Cour de Justice de l’East African Community  ), qui agissent cachée à l’Union Européenne UE,  désormais identifiables individuellement ( ce qui est une aubaine pour la JUSTICE BURUNDAISE qui fait ses investigations concernant le Coup d’Etat militaire raté du mercredi 13 mai 2015 )  s’explique avec ces quelques récents éléments :



1/ Début Mai 2017, la Justice burundaise dispose des preuves de l’implication de l’Union Européenne dans la déstabilisation des institutions du Burundi en 2015 [ http://burundi-agnews.org/diplomatie/burundi-la-preuve-de-limplication-ue-dans-linsurrection-de-2015/ ]
[ https://www.youtube.com/watch?v=54V2U7g_ViE ]

2/ Fin Mai 2017, Mze Museveni Yoweri, Président de l’Ouganda et Président  en exercide de l’East African Community EAC (le principal médiateur dans la crise burundaise ), et  S.E.  Mze Magufuli John, Président de la Tanzanie, ont appelé à Dar es Salam à la levée des sanctions injustes imposées par l’Union Européenne UE contre le Burundi [ http://www.bbc.com/afrique/39989966 ]

3/ Au mois de juin 2017, à cause de quelques unes de ces preuves accablantes, des fuites de celles-ci ont été présentées aux Parlementaires des ACP – Afrique-Caraïbes-Pacifique  -. La 32ème assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, tenue du lundi 19 au mercredi 21 juin, à Malte, les 77 pays du groupe ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique) ont rejeté en bloc les propositions européennes contre le Burundi [ http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/06/23/l-ue-echoue-a-convaincre-le-groupe-afrique-caraibes-pacifique-de-sanctionner-le-burundi_5150104_3212.html  ]
Voici le discours du Burundi, à Genève, en juin 2017, il est très significatif sur l’implication de l’UE dans les troubles au Burundi : [ https://www.youtube.com/watch?v=ck_kUzxlOTQ ]

C’est cette nouvelle dynamique qui fait trembler les Parlementaires Européens qui ont trempé – à travers des LOBBIES [ https://www.burundi-forum.link/article5594.html ]- dans la tentative de déstabilisation du Burundi, pays de la Région des Grands Lacs Africain ( membre de la CIRGL ), de l’East African Community (EAC),  de la  Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC), et de l’Union Africaine (UA).

En Europe, actuellement des dossiers très embarrassants, touchant des députés Européens, et notamment leurs liens avec des commissions qu’ils reçoivent de multinationales, à travers des lobbies,  sont en cours.  [ https://www.youtube.com/watch?v=Q6RZMUJWvfE ]  [ https://www.youtube.com/watch?v=wp3vCWBAsRM ]

Au Burundi, au niveau sécuritaire, on s’inquiète des propos de M. Louis Michel ( basés sur le point 18 de la récente résolution )  qui vient d’inviter l’Union Européenne et les autres bailleurs à “accroître leur soutien financier aux déplacés et réfugiés du Burundi” dans la Région des Grands Lacs africain  . En été 2015, ce sont ces mêmes fonds qui avaient permis à ce que des entraînements militaires aient lieu dans les camps de réfugiés au Rwanda, et qu’en juillet 2015, une attaque rebelle venant du Rwanda puisse avoir lieu contre le Burundi [ http://www.rfi.fr/afrique/20151125-burundi-rwanda-allegations-recrutement-refugieshttps://www.rtbf.be/info/dossier/l-actualite-du-burundi/detail_une-ong-denonce-le-recrutement-de-refugies-burundais-au-rwanda-par-des-groupes-armes-kigali?id=9164243 ]. Cet appel de M. Louis Michel de vouloir renflouer l’argent des pays qui reçoivent les réfugiés burundais, vient au moment où le Rwanda vient de préciser qu’il en a près de 90.000 et que,surtout, M. Sinduhije Alexis vient de terminer sa petite tournée européenne … M. Sinduhije connut, selon des rapports onusiens comme un déstabilisateur sécuritaire de la REGION DES GRANDS LACS. De plus, à nouveau dans les milieux burundais appelés -SINDUMUJA – et les milieux Franc-maçons occidentaux, on parle à nouveau d’assassinat du Président du Burundi ( par un militaire burundais ) et d’un Changement de Régime en septembre 2017.


La diplomatie et la sécurité burundaise, à travers ses coopérations militaires avec la RDC Congo, l’East African Community EAC et la Conférence Internationale Régionales des Grands Lacs  CIRGL africains, va désormais suivre de près cet argent d’aide aux Réfugiés burundais qui sera versé par l’Union Européenne, surtout pour les camps de réfugiés au RWANDA et en RDC CONGO.  La diplomatie burundaise va aussi informer l’ACP de ce nouveau pas franchi par ces Parlementaires Européens lobbyistes pour à nouveau déstabiliser la quiétude et la sécurité dans les Grands Lacs Africains.
La Justice burundaise va instruire le dossier Union Européenne et la Révolution de Couleur de 2015 au Burundi.
L’Etat burundais va attaquer en justice quelques parlementaires Européens, à partir de Bruxelles, avec des avocats en Belgique ou ailleurs sur le territoire européen , pour leur accointance -FLAGRANT- ( preuves désormais disponibles ) avec des lobbies économiques présents dans les GRANDS LACS Africains. Car le Peuple européen doit savoir ce que font leurs Parlementaires de l’Union Européenne [ Cfr. en Belgique avec les Affaires du KAZAKHGATE ou NETHYS http://lepeuple.be/kazakhgate-paquet-de-noeuds/76170 et http://lepeuple.be/marcourt-mouille-moreau-scandale-nethys/78658 et https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_11-11-11-critique-la-decoration-royale-attribuee-a-george-forrest?id=8248635 et  http://www.rtl.be/info/magazine/c-est-pas-tous-les-jours-dimanche/le-kazakhgate-un-des-plus-grands-scandales-d-etat-qu-ait-connu-la-belgique-derriere-armand-de-decker-il-y-a-probablement-tout-un-systeme–868566.aspx   ]. Ce sont ces puissances économiques pour qui travaillent ( ou consultent ) ces députés européens qui sont responsables des millions de victimes humaines dans les Grands Lacs Africains …

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le lundi 10 juillet 2017

Facebook Comments