Burundi : 6 délinquantes de Kirundo arrêtées pour insulte envers le MWAMI

Burundi : 6 délinquantes de Kirundo arretées pour insulte envers le MWAMI ( Photo ABP 2019 )

Burundi : 6 délinquantes de Kirundo arretées pour insulte envers le MWAMI ( Photo ABP 2019 )

SECURITE, CULTURE – 6 jeunes délinquantes de la colline Kirera à Kirundo arrêtées pour insulte envers le Chef de l’Etat, UMWAMI Y’UBURUNDI.

Burundi : 6 délinquantes de Kirundo arretées pour insulte envers le MWAMI ( Photo  ABP  2019 )
Burundi : 6 délinquantes de Kirundo arretées pour insulte envers le MWAMI ( Photo ABP 2019 )

KIRUNDO ( Commune Kirundo ), Mercredi 13 mars 2019 – La Police Nationale du Burundi ( PNB) a arrêté 6 jeunes délinquantes ( entre 15 ans et 17 ans) issues de l’Ecole Fondamentale Kamuri, en colline Kirera, après avoir constaté que, dans leurs manuels scolaires, elles aient toutes griffonnées l’image du Chef de l’Etat – UMWAMI Y’ABARUNDI -.

Dans la Tradition des Barundi, le Chef d’Etat est le MWAMI des Barundi, représentant de tous les Barundi, considéré membre de la Famille de KIRANGA – RYANGOMBE, ancêtre Premier(e) de tous les Barundi, guidant les Barundi dans la lignée des préceptes d’IMANA ( DIEU, L’UNIVERS) , soit des vérités universelles qui sont Justes, Vraies, et Harmonieuses. Ainsi, dans la morale ou l’éducation des Barundi et des Africains en général, c’est un péché d’insulter le MWAMI, car c’est comme insulter ses propres ancêtres.  Les législations de nombreux pays africains portent ce marqueur lié à la culture africaine, notamment ici à l’UBUNTU.

Lorsque ces jeunes délinquantes burundaises griffonnent l’image du MWAMI DES BARUNDI ou CHEF D’ETAT Y’INGOMA Y’UBURUNDI, cela est perçue par les Barundi comme un geste qui porte : 1/ malheur à ceux qui le commette ; et 2/  un signe de mauvaise éducation et de la volonté de semer le DESORDRE. Au Burundi, le citoyen porteur de vices tel le DESORDRE, la recherche du CHAOS, l’envie de semer l’INJUSTICE, et de répandre l’IMMORALITE, est appelé un HIMA ou UMUHIMA.
Selon la Cosmogonie des Barundi, d’où découle l’UBUNTU ( Le paradigme des BANTU ), l’ORDRE ( cfr. IMANA) et le DESORDRE ( cfr. HIMA) cohabitent et s’harmonisent, avec toutefois comme interdit, que le DESORDRE ne peut jamais gouverner ou guider.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Jeudi 14 mars 2019

Facebook Comments