Burundi : 2017 - La France et son réseau média, 1ère Force du DESORDRE HIMA ( Photo : AGNEWS 2018 )

Burundi : 2017 – La France et son réseau média, 1ère Force du DESORDRE – HIMA

Burundi : 2017 - La France et son réseau média, 1ère Force du DESORDRE HIMA ( Photo : AGNEWS 2018 )

Burundi : 2017 – La France et son réseau média, 1ère Force du DESORDRE HIMA ( Photo : AGNEWS 2018 )

L’égrégore du  DESORDRE –  HIMA – au Burundi  en 2017 est  pour une grande part d’origine occidentale ( Européen et Américain ).


Bujumbura, vendredi 16 mars 2018 – les correspondants d’AGnews ( Africa Generation News), basés à New-York-Bruxelles et à Bujumbura, comme cela depuis déjà 2005, vous proposent quelques extraits du bilan – Burundi : Un an par le trou de la serrure – , reprenant une analyse se basant sur les actions plurisectorielles ( relatées par l’État, les citoyens burundais, les média publiques-privés, les associations burundaises ou autres, et les ONGS ) qui se sont déroulées au Burundi ( ou à l’étranger concernant le Burundi ) pour la période de janvier 2017 à décembre 2017.

 

 

Voici ce que l’année 2017 écoulée a révélé concernant le DESORDRE au Burundi :  –  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2018/03/bdi_burundi_bilan_HIMA_2017_agnews.pdf

Dans la tradition africaine, l’ORDRE et le DESORDRE, selon la loi universel de la POLARITE, forme un TOUT et donc cohabitent. Au niveau de l’UNIVERS, l’ORDRE est synonyme de la FORCE D’EXPANSION de l’UNIVERS. Tandis que le DESORDRE est par exemple la FORCE DE GRAVITATION.  Dans la sociologie  africaine, l’ETAT représente l’ORDRE, et face à lui, il existe une FORCE DU DESORDRE.  Le CHEF, représentant l’ETAT, va tenter d’HARMONISER ce TOUT, composé d’ORDRE et de DESORDRE. Au final, c’est l’ORDRE qui finit toujours par l’emporter face au DESORDRE.  Dans la tradition des BARUNDI, le MWAMI ( chef d’ETAT) représente l’ORDRE et le HIMA, le DESORDRE.  HIMA est synonime de DESORDRE chez les BARUNDI [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-lallergie-des-hima-a-la-democratie-africaine/ ; http://burundi-agnews.org/histoire/burundi-le-leg-ditongo-se-fait-de-pere-en-fils/ ] . HIMA est un ESPRIT DU DESORDRE auquel chaque MUNTU ( ETRE HUMAIN) peut invoquer ( lors de son quotidien  CULTE DES ANCÊTRES ) si il désire l’INCARNER.  HIMA est un ESPRIT DU DESORDRE que l’on INCARNE, permettant d’habiter dans un EGREGORE DU DESORDRE ( Une sorte de monde parallèle ) .   Par exemple, au Burundi, les gens du DESORDRE ( ANTI ORDRE ) sont appelés ABAHIMA ou HIMA.  Au fur et à mesure du temps, surtout à cause de l’ESCLAVAGE et la COLONISATION en AFRIQUE , les HIMA sont  devenus des groupes communautaires  ( DES CLANS  ) réunis autour de mêmes ancêtres DU DESORDRE  [  http://burundi-agnews.org/agnews_hima_bahima_burundais.htm ]. Les HIMA, c’est à dire  les gens du DESORDRE (  habitant dans  un EGREGOR du DESORDRE = un monde parallèle ),  existent dans toutes les sociétés africaines.

 

La fonction des HIMA Barundi est de faire à ce que INGOMA Y’UBURUNDI  -L’ETAT DU BURUNDI – soit confondu à leur EGREGORE DU DESORDRE ( un ESPRIT PLANETAIRE du DESORDRE, un monde parallèle au notre du DESORDRE  ).  Comme on l’a vu précédemment,  INGOMA Y’UBURUNDI en 2017,  a organisé en tendant vers l’ORDRE : 1/ les HUTU  notamment les ENTREPRENEURS  [ http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-2017-a-ete-lannee-de-entrepreneurs-barundi-hutu/ ] ; 2/  les TUTSI, qui ont surtout  aidé et protégé   les HUTU ENTREPRENEURS [ http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-en-2017-les-tutsi-ont-protege-et-aide-a-plus-entreprendre/ ]; et puis les BAPFUMU et les BATWA  Barundi , Corporation des Régulateurs Barundi -,  qui ont harmonisé les Politiques Économique et Judiciaire [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2018/03/bdi_burundi_bilan_BAPFUMU_TWA_2017_agnews.pdf ]. Cette Corporation des régulateurs Barundi – de SAVANTS CHERCHEURS BARUNDI,  de LEGISLATEURS, et  de PROPHETES  – est chapeauté par l’institution des BAHANUZI ( LES PROPHETES  ), qui, elle, vérifie si la PREDICTION ou l’ORACLE du MWAMI ( Chef d’ETAT ) est respectée, en relation avec l’ORDRE de l’UNIVERS, c’est à dire celui d’IMANA, qu’ a montré dans son action KIRANGA ou RYANGOMBE.

FIG. 1

FIG. 1

 

LE DESORDRE au Burundi  (  représentant une FORCE OPPOSÉE A L’ORDRE DES BARUNDI , qui,elle, est incarnée par l’ETAT DU BURUNDI. Un  EGRÉGORE du DESORDRE, qui n’est qu’un ESPRIT,  qui ressemble au BURUNDI mais qui n’est pas le BURUNDI ),   en 2017,  a été , comme le montre la FIG. 1 , l’action de :  1/  L’Union Européenne et les USA+CANADA;  2/  L’ONU ( Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève ) ;  3/ Le RWANDA du Dictateur KAGAME ; et 4/ Le Réseau des HIMA Barundi.      Ainsi, pour attaquer le BURUNDI, l’OCCIDENT s’appuie sur les HIMA Barundi.

Plus en détail, la FORCE DU DESORDRE contre l’ORDRE DES BARUNDI  est composée comme suit :

FIG. 2

FIG. 2

On y remarque que la technique utilisée par les gens du DESORDRE -ABAHIMA- est le MEDIA. Ce sont les MEDIA OCCIDENTAUX qui   créent, dans notre monde REELLE,  une image de l’EGREGORE  du BURUNDI PARALLELE existant dans leur monde EN DESORDRE –  qu’ils ont produit eux-même en l’incarnant. La FRANCE est la plus forte  FORCE HIMA DU DESORDRE en action contre l’ORDRE DES BARUNDI.

FIG. 3

FIG. 3

Les mensonges entretenus par les DROITS DE L’HOMMISTE OCCIDENTAUX  sont aussi une FORCE -HIMA- non négligeable ( cfr. Guerre Humanitaire contre le Burundi :  http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ).

FIG. 4

FIG. 4

En 2017, comme le montre la FIG.4,  au Burundi, en interne -entre BARUNDI-,  la FORCE HIMA -du DESORDRE –  la plus forte, est :  1/  le media IWACU ; 2/  le réseau des ex-militaires HIMA burundais aux côtés de Buyoya et Kagame ; et 3/  ITEKA et CNARED.

 

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 15 mars 2018

Facebook Comments